top of page

Le Passé : à quoi ça sert d’en parler ou comment guérir les blessures émotionnelles ?

Dernière mise à jour : 10 oct. 2023

1. A s’en détacher.

Notre passé est le berceau de notre système de croyances, de nos connaissances, des souvenirs qui nous ont nourri d’expériences agréables comme désagréables, autrement dit de nos conditionnements inconscients.

La réalité, c’est que notre passé s’invite souvent dans notre présent, ce qui fait que ce que nous avons vécu influence, voir parasite ce que nous vivons. Nous vivons notre présent au passé.

C’est la réactivation des blessures passées dans le présent.

2. Pourquoi identifier nos blessures émotionnelles ?

Que nous ayons eu une enfance aimante avec le sentiment de n’avoir manqué de rien ou un vécu difficile nous sommes tous concernés.

Nos besoins fondamentaux non assouvis viennent des manques créés par ce qui n’est pas là mais aussi par ce qui est (trop) là.


Pour autant, ce ne serait pas tant les blessures émotionnelles en elles-même qui nous feraient souffrir que l’absence d’outils à notre disposition pour les identifier et les comprendre.


3. Pourquoi est il indispensable de s’intéresser au passé ?

Comprendre ce qui nous est arrivé, identifier nos blessures, donner la parole aux différentes parties de nous qui nous appellent à l’aide, nous permet d'accepter ce que nous avons vécu, de renoncer à avoir eu un passé meilleur, et à vivre enfin notre présent au présent.


4. Est-il indispensable de tout revisiter ?

Je répondrai : Pourquoi chercher des problèmes où il y en a pas?

En cas de mal-être, souvenirs traumatiques actifs, somatisation, blocages relationnels, de souffrances émotionnelles difficiles à gérer au présent , l’aide d’un professionnel sera utile. Mais ne tombons pas dans un travail de fond « acharné » parfois véhiculé par le développement personnel. Nous sommes imparfaits et nous devons apprendre à vivre mieux avec.


C’est quoi l’objectif alors ?

L’objectif ultime d’un « travail » sur soi n’est pas (uniquement !) de se débarrasser de ses problèmes ou de ses symptômes. L'objectif final : faire évoluer son regard sur soi, les autres et sa relation au monde.

Un accompagnement thérapeutique permet une évolution profonde par la modification des modèles (représentations internes) de la personne dans son fonctionnement habituel.

Quand le passé s'invite dans notre présent.
Guérir le passé c'est identifier les blessures émotionnelles sous-jacentes et s'en détacher.



20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page